Résultats de l’enquête Wellness Challenge WINGMIND sur le Bien-être

Décembre 2019

Pour la première fois, le cabinet de conseil en management et de coaching WINGMIND a mené en Décembre 2019 l’enquête Wellness Challenge WINGMIND destinée à identifier les principaux facteurs qui peuvent favoriser ou empêcher le bien-être en explorant ses 8 dimensions:

Bien-être
Émotionnel

Bien-être
Financier

Bien-être
Social

Bien-être
Spirituel

Bien-être
Professionnel

Bien-être
Physique

Bien-être
Intellectuel

Bien-être
Environnemental

Comment s'est déroulée l'enquête?

Du 18 novembre au 2 décembre, 271 volontaires ont été invités par WINGMIND à répondre à un questionnaire anonyme en ligne composé de questions quantitatives et qualitatives pour évaluer leur bien-être en explorant les 8 dimensions suivantes : professionnelle, émotionnelle, sociale, financière, spirituelle, physique, intellectuelle et environnementale.

Ce modèle des 8 dimensions du bien-être est inspiré de l’approche utilisée par SAMHSA, une agence gouvernementale américaine destinée à lutter contre l’impact de la toxicomanie et des maladies mentales. Il a été adapté de Swarbrick M. (2006). A Wellness Approach.

Les réponses ont ensuite été analysées par WINGMIND. L’échantillon n’est pas représentatif d’une population en particulier mais il est composé de personnes d’ages, genres, statuts personnels et professionnels différents. Les résultats n’ont pas une portée scientifique mais sont des apprentissages issues d’une expérimentation.

David Chouraqui, fondateur de WINGMIND : « J’accompagne depuis plusieurs années des dirigeants et des équipes en entreprise et j’ai pu observer à quel point le besoin d’épanouissement et de bien-être était fort en faisant 2 constats : le premier, c’est que beaucoup de gens cherchent à se développer personnellement dans le monde professionnel – besoin de sens, de reconnaissance, de relations saines et authentiques, d’apprentissages, d’espace pour exprimer sa créativité et ses idées, d’autonomie. Le deuxième constat, c’est que les jeunes générations s’intéressent de plus en plus à leur développement personnel hors de la sphère professionnelle, en veillant avec attention à leur équilibre vie pro/perso, le travail n’étant qu’une seule dimension de leur vie. Ces 2 constats m’ont donné envie de lancer avec WINGMIND une enquête sur le bien-être fondée sur l’expérience et la sagesse collective, en demandant à  un groupe de volontaires de partager leur expérience, leurs ressentis intimes et leurs aspirations profondes pour tenter d’en savoir un peu plus sur leur quête de bien-être. »

Principaux résultats

Bien-être global des participants

66% des participants à l’enquête déclarent se sentir bien dans leur vie.

  • Les 3 dimensions dans lesquelles ils se sentent les plus forts sont la dimension sociale (65% d’entre eux s’y sentent forts), la dimension émotionnelle (62%) et la dimension spirituelle (60%).
  • Les 2 dimensions les plus faibles sont la dimension professionnelle (seulement 44% s’y sentent forts) et la dimension physique (39%).

Bien-être global par segments démographiques

Les participants ayant anonymement indiqué un certain nombre d’informations démographiques, nous avons pu obtenir les résultats par segments démographiques:

  • Genre : Les hommes de notre échantillon déclarent se sentir mieux dans leur vie que les femmes  (6 points de différence)
  • Statut Marital : Les personnes mariées ou en concubinage sont celles qui se sentent le mieux (71%)
  • Statut Professionnel : Les travailleurs(ses) indépendant(e)s / Entrepreneur(e)s sont ceux qui se sentent le mieux (79%) alors que les personnes sans travail en recherche d’emploi sont celles qui se sentent le moins bien (seulement 40% se sentent bien)
  • Age: Les plus de 55 ans sont ceux qui se sentent le mieux (75%)
  • Nb d’enfants : Les personnes avec 1 enfant sont celles qui se sentent le mieux (90% d’entre elles)

Les dimensions qui favorisent ou empêchent le bien-être

Nous avons demandé à nos participants de nommer la dimension qui les aidait le plus à se sentir bien et celle qui les empêchait le plus de se sentir bien.

  • La dimension qui vous aide le plus à vous sentir bien :
    • Pour 31% des participants, la dimension sociale est la plus importante. Ce chiffre monte à 46% pour les personnes déclarant se sentir mal dans leur vie.
    • Vient ensuite la dimension émotionnelle pour 21% des participants . Ce chiffre chute à 8% pour les personnes qui se sentent mal.
    • La dimension spirituelle est la suivante pour 14% des participants. Ce chiffre monte à 31% pour les personnes qui se sentent mal.
  • La dimension qui vous empêche le plus de vous sentir bien :
    • Pour 26% des participants, la dimension professionnelle est la plus bloquante. Ce chiffre chute à 15% pour les personnes déclarant se sentir mal dans leur vie.
    • Vient ensuite la  dimension émotionnelle pour 18% des participants. Ce chiffre monte à 31% pour les personnes qui se sentent mal.
    • La dimension physique est la suivante pour 16% des participants.
    • Il est à noter que la dimension financière, qui est la plus bloquante pour 16% des participants, est la plus bloquante pour 23% des personnes qui se sentent mal.

On peut remarquer que les dimensions émotionnelles et physiques sont citées dans le top 4 des 2 questions. Quand ces dimensions sont fortes, elles peuvent contribuer à se sentir bien et quand elles sont faibles, elles peuvent empêcher de se sentir bien.

Quelles dimensions souhaitez-vous améliorer?

Nous avons enfin demandé aux participants de l’enquête de choisir la ou les dimensions qu’ils souhaitaient améliorer pour se sentir mieux dans leur vie. Les 5 premières dimensions sont la dimension physique (44%), la dimension professionnelle (37%), la dimension financière (35%), la dimension émotionnelle (31%) et la dimension sociale (27%).

Les différences entre ceux qui se sentent bien et ceux qui se sentent mal

Nous avons segmenté les participants en 2 groupes, ceux qui déclarent se sentir bien dans leur vie et ceux qui déclarent se sentir moyennement ou mal dans leur vie afin d’analyser leurs résultats et de tenter d’identifier leurs caractéristiques.

Focus sur les participants qui se sentent bien

Parmi les participants qui déclarent se sentir bien dans leur vie, nous avons remarqué ceci:

  • ils ont 2 dimensions particulièrement fortes qui semblent déterminantes: la dimension émotionnelle (82% d’entre eux se sentent forts dans cette dimension) et la dimension sociale (77%) . 95% de ceux qui se sentent bien dans leur vie ont une dimension émotionnelle ou sociale forte.
  • Par ailleurs, on remarque qu’ils ont un nombre élevé de dimensions fortes, en moyenne 5.3 , sans pour autant avoir besoin de se sentir forts dans toutes les dimensions pour se sentir bien dans leur vie.

Focus sur les participants qui se sentent moyennement ou mal dans leur vie

Parmi les participants qui déclarent se sentir moyennement ou mal dans leur vie, nous avons remarqué ceci:

  • ils ont 2 dimensions particulièrement faibles qui semblent déterminantes: la dimension émotionnelle (22% d’entre eux seulement se sentent forts dans cette dimension) et la dimension professionnelle (21%). 95% de ceux qui se sentent moyennement ou mal dans leur vie ont une dimension émotionnelle ou professionnelle moyenne ou faible.
  • Par ailleurs, on remarque qu’ils ont un petit nombre de dimensions fortes, en moyenne 2,6.

Explorons les 8 dimensions du bien-être

Voici maintenant des informations plus spécifiques sur chaque dimension. Nous avons synthétisé les principales réponses des participants qui ont eu à répondre quand ils choisissaient une dimension aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui vous aide le plus dans cette dimension à vous sentir bien dans votre vie?
  • Qu’est-ce qui vous empeche dans cette dimension de vous sentir aussi bien que vous le voudriez dans votre vie?
  • De quoi avez-vous besoin pour améliorer cette dimension?

La Dimension Sociale

Définition du bien-être social : Le bien-être social consiste à développer un sentiment de connexion et d’appartenance avec d’autres personnes, ainsi qu’à créer et à entretenir des relations saines, solidaires et fortes (amis, famille et autres)

Chiffres clefs de l’enquête:

  • La dimension la plus forte des sondés. 65% se sentent forts dans cette dimension.
  • Les segments les plus forts dans cette dimension : Ceux qui ont 4 enfants ou plus (81% d’entre eux s’y sentent forts), les travailleurs indépendants (72% )
  • Les segments les plus faibles dans cette dimension : les personnes sans travail (seulement 40%)
  • La dimension la plus importante pour se sentir bien pour 31% des sondés et la plus bloquante pour 10%.  Elle est encore plus importante pour ceux qui se sentent mal dans leur vie (pour 46% d’entre eux)
  • 79% de ceux qui se sentent bien dans cette dimension se sentent bien dans leur vie.
  • 79% de ceux qui se sentent mal dans cette dimensions se sentent moyennement ou mal dans leur vie.
  • C’est la 5éme dimension que les sondés veulent améliorer.

 

Ce qui favorise le bien être dans cette dimension

  • La famille et les amis sont principalement mentionnés, puis les enfants
  • Le soutien et la présence des proches qui sont comme « un filet de sécurité »
  • Les moments de partage et d’échanges, les discussions, les interactions
  • Les moments de joie, le plaisir qu’ils procurent
  • Leur amour
  • Les nouvelles rencontres
  • Les sorties

 

Ce qui empêche le bien être dans cette dimension

  • Difficulté d’avoir des relations stables, solides et qui durent, relations superficielles
  • Communication difficile ou manque de communication
  • Célibat : ne pas avoir trouvé sa moitié
  • Le manque de nouvelles rencontres
  • Amis, famille, enfants éloignés

 

De quoi avez-vous besoin pour améliorer cette dimension ?

  • Voir plus souvent ou passer plus de temps avec ses amis et sa famille, renforcer ses liens existants
  • Développer des relations plus authentiques et sincères , être reconnu pour qui on est vraiment
  • Faire de nouvelles rencontres, développer de nouvelles amitiés, tisser plus de liens
  • Multiplier les activités et sorties sociales
  • Trouver un amoureux/amoureuse
  • Etre plus ouvert
  • Être moins exigeant avec les autres

La Dimension Émotionnelle

Définition du bien-être émotionnel : Le bien-être émotionnel est notre capacité à faire face efficacement à la vie et à ses défis, à contrôler nos émotions et notre comportement et à nouer des relations satisfaisantes avec les autres.

Chiffres clefs de l’enquête:

  • La deuxième dimension la plus forte des sondés. 62% se sentent forts dans cette dimension.
  • Elle est très forte chez ceux qui se sentent bien dans leur vie (82%) et très faible chez ceux qui se sentent moyennement ou mal dans leur vie (22%).
  • Les segments les plus forts dans cette dimension  : Plus de 55 ans (67%) , les mariés (68%), ceux qui ont 1, 3 , 4 enfant ou plus (Plus de 71%)
  • Les segments les plus faibles dans cette dimension : 25 à 34 ans ( 55%), Célibataires (55%), Sans enfant (55%) , étudiants (56%), personnes sans travail (40%)
  • La dimension la plus importante pour se sentir bien pour 21% des sondés et celle qui est la plus bloquante pour 18% des sondés.  Encore plus bloquante pour ceux qui se sentent moyennement ou mal dans leur vie (pour 27% d’entre eux)
  • 88% de ceux qui se sentent bien dans cette dimension se sentent bien dans leur vie.
  • 100% de ceux qui se sentent mal dans cette dimension se sentent moyennement ou mal dans leur vie.
  • C’est la 4éme dimension que les sondés veulent améliorer.

 

Ce qui favorise le bien être dans cette dimension

  • La famille : équilibre familiale, harmonie, cohésion
  • Les enfants, la maternité, le développement à travers les enfants
  • L’amour : aimer et être aimé
  • La relation avec un partenaire amoureux : stabilité, soutien de l’autre, relation de confiance, la paix que procure l’autre
  • Reconnaissance des autres
  • Confiance en soi et en l’avenir
  • La liberté

 

Ce qui empêche le bien être dans cette dimension

  • Solitude amoureuse  : célibat,  le manque émotionnel, la difficile quête du partenaire de vie, le manque d’attache
  • Insatisfaction : ne jamais être satisfait, en vouloir toujours plus, avoir du mal à apprécier ce que l’on a
  • Émotions négatives : ruminations, difficultés à gérer les émotions désagréables, tristesse
  • Manque de confiance en soi, doute
  • Stress,  maîtriser les angoisses liées à l’age
  • Manque de reconnaissance
  • Pb de couple / rupture
  • Envie de fonder une famille
  • Combats et démons intérieurs
  • Dispersion
  • Instabilité
  • Maladie / deuil
  • Libido
  • Impatience

 

De quoi avez-vous besoin pour améliorer cette dimension ?

  • Mieux gérer ses émotions : davantage de stabilité émotionnelle, être moins émotif, mieux vivre et accepter ce que l’on ressent, exprimer correctement ses émotions, mieux contrôler  son impulsivité, apprendre à gérer les coups durs
  • Rencontrer l’amour : trouver un compagnon/une compagne, être amoureux, avoir une relation stable, vivre avec quelqu’un, être moins seul, se remarier, mieux orienter ses choix de relation amoureuse, se remettre d’une rupture ou d’une déception amoureuse, construire une famille à soi
  • Gérer son stress : relativiser, dédramatiser
  • Sécuriser son avenir, trouver un travail pour être plus serein
  • Davantage de positivité, voir le verre à moitié plein
  • Prendre confiance en soi, mieux s’accepter
  • Plus d’empathie et d’écoute
  • Plus d’interaction sociale avec la famille
  • Méditation / Yoga
  • Etre accompagné : thérapie,  accompagnement centré sur l’intelligence émotionnelle

La Dimension Spirituelle

Définition du bien-être spirituel: Le bien-être spirituel consiste à trouver un sens et un but à notre vie, en ayant des valeurs et des croyances claires qui guident nos actions.

Chiffres clefs de l’enquête:

  • La 3eme dimension la plus forte des sondés. 60% se sentent forts dans cette dimension.
  • Les segments les plus forts dans cette dimension : les divorcés / séparés ( 70%),  ceux qui ont 3 / 4 enfants ou plus (Plus de 71%) , les travailleurs indépendants/entrepreneurs (70%)
  • Les segments les plus faibles dans cette dimension : les 25 – 34 ans ( 51%), personnes sans sans travail (53%)
  • La dimension la plus importante pour se sentir bien pour 14% des sondés et celle qui est la plus bloquante pour 4% des sondés.  Elle est encore plus importante pour ceux qui se sentent mal dans leur vie (pour 31% d’entre eux)
  • 80% de ceux qui se sentent bien dans cette dimension se sentent bien dans leur vie.
  • 72% de ceux qui se sentent mal dans cette dimensions se sentent moyennement ou mal dans leur vie.
  • C’est la 6éme dimension que les sondés veulent améliorer.

 

Ce qui favorise le bien être dans cette dimension

  • Religion / Foi en Dieu : acceptation que rien n’est permanent, la providence, sentir l’aide divine,  la prière
  • Amélioration de soi : une vision future tournée vers la progression, le travail sur soi, l’espoir de changements
  • Rechercher, trouver un sens à sa vie
  • Amour de soi et des autres, compassion
  • Apaisement par la méditation / Yoga / Respiration
  • Ecriture, littérature, lecture
  • La clef vers les autres dimensions
  • Gratitude
  • Communion avec la nature
  • Philosophie
  • Vivre au présent
  • Lâcher prise
  • Équilibre

 

Ce qui empêche le bien être dans cette dimension

  • Absence de sens, questions existentielles, trouver un/des buts à sa vie
  • Incertitude sur  son futur proche 
  • Manque de contribution au monde qui nous entoure

 

De quoi avez-vous besoin pour améliorer cette dimension ?

  • Se découvrir: mieux se connaitre, se connecter à soi et au monde, identifier ses aspirations profondes, découvrir la personne que l’on veut être
  • Trouver un sens à sa vie 
  • Etre plus apaisé, équilibré 
  • Avoir un travail qui a du sens, pour se sentir utile au quotidien, se réaliser dans sa vie professionnelle
  • Avoir une contribution sur Terre : Servir davantage la collectivité et la société, apporter sa pierre à l’édifice à des avancées pour le bien commun
  • Méditer, faire du yoga
  • Prier davantage

La Dimension Intellectuelle


Définition du bien-être intellectuel
: Le bien-être intellectuel consiste à trouver des moyens d’exprimer notre créativité et nos capacités intellectuelles et de développer nos connaissances et nos compétences.

Chiffres clefs de l’enquête:

  • La 4ème dimension la plus forte des sondés. 59% se sentent forts dans cette dimension.
  • Les segments les plus forts dans cette dimension : les plus de 55 ans (75%), les divorcés / séparés (70%), ceux qui ont 1 enfant (81%) et 4 enfants ou plus (75%), les travailleurs indépendants (69%) et les personnes sans travail (67%)
  • Les segments les plus faibles dans cette dimension : les étudiants (49%)
  • La dimension la plus importante pour se sentir bien pour 7% des sondés et celle qui est la plus bloquante pour 3% des sondés
  • 74% de ceux qui se sentent bien dans cette dimension se sentent bien dans leur vie.
  • 76% de ceux qui se sentent mal dans cette dimension se sentent moyennement ou mal dans leur vie.
  • C’est la dernière dimension que les sondés veulent améliorer. (14%)

 

Ce qui favorise le bien être dans cette dimension

  • Apprendre : curiosité intellectuelle, engranger des connaissances et développer des compétences
  • La prise de recul et la mise en perspective
  • le partage des connaissances avec les autres
  • La possibilité d’imaginer et de se projeter
  • Les écrits, les travaux de réflexion, les lectures, l’apprentissage d’une langue
  • Les opportunités au travail d’apprendre et d’implémenter

 

Ce qui empêche le bien être dans cette dimension

  • L’impression de ne pas utiliser ses capacités et son potentiel
  • La fatigue intellectuelle : difficulté à assimiler
  • Le manque d’intérêt et de stimulation intellectuelle dans les études ou au travail
  • Le manque de temps pour s’instruire ou se consacrer aux activités qu’on aime
  • Impression de ne pas être assez entouré de personnes brillantes qui poussent intellectuellement vers le haut

 

De quoi avez-vous besoin pour améliorer cette dimension ?

  • Apprendre de nouvelles choses
  • Améliorer ses  compétences : par l’autoformation ou en suivant des formations
  • Développer ses centres d’intérêt : plus de temps pour des activités créatives, pour lire, aller au cinéma, faire de la guitare, faire des activités manuelles, chanter, voyager, aller au musée, regarder des documentaires ….
  • Avoir au travail davantage de missions stimulantes : des challenges qui permettent d’apprendre
  • Faire des rencontres motivantes
  • Travailler la mémoire

La Dimension Environnementale


Définition du bien-être environnemental
: Le bien-être environnemental consiste à évoluer dans des environnements agréables et stimulants qui favorisent notre bien-être. Cela comprend le milieu naturel et social et dans lequel nous vivons, notre habitat.

Chiffres clefs de l’enquête:

  • La 5ème dimension la plus forte des sondés. 58% se sentent forts dans cette dimension.
  • Les segments les plus forts dans cette dimension : les 35-44 ans ( 66%) et les plus de 55 ans (67%), ceux qui ont 2 enfants (67%), 3 enfants ( 74%) et 4 enfants ou plus (63%),  les  personnes sans travail (73%)
  • Les segments les plus faibles dans cette dimension : les 25-34 ans (45%), ceux qui ont aucun enfant (50%) et les étudiants (49%)
  • La dimension la plus importante pour se sentir bien pour 4% des sondés et celle qui est la plus bloquante pour 6% des sondés
  • 78% de ceux qui se sentent bien dans cette dimension se sentent bien dans leur vie.
  • 71% de ceux qui se sentent mal dans cette dimension se sentent moyennement ou mal dans leur vie.
  • C’est la 7ème dimension que les sondés veulent améliorer (15%).

 

Ce qui favorise le bien être dans cette dimension

  • Avoir un toit
  • La tranquillité et  le confort chez soi
  • Le beau temps
  • La nature à proximité
  • Aimer l’endroit où on vit : son appartement, sa maison, son jardin
  • L’entourage familial, amical et professionnel
  • Le dynamisme de la ville où on habite

 

Ce qui empêche le bien être dans cette dimension

  • La grande ville / Paris : le bruit , la pollution, le monde
  • Manque de nature
  • Manque d’espace
  • Etre facilement influencé par son environnement

 

De quoi avez-vous besoin pour améliorer cette dimension ?

  • Plus de nature : retour à la campagne, plus d’espaces verts, avoir un jardin, être proche de la foret, de la mer
  • Quitter la région parisienne / la grande ville : pour vivre dans une plus petite ville, habiter en province
  • Aménager son appartement, ranger son intérieur
  • Plus d’espace, plus grand appartement
  • Environnement plus positif / moins de négativité
  • Du soleil
  • Se rapprocher géographiquement de ses proches
  • Avoir une meilleure assise sportive quotidienne

La Dimension Financière


Définition du bien-être financier
: Le bien-être financier est un sentiment de satisfaction à propos de notre situation financière actuelle et future.

Chiffres clefs de l’enquête:

  • La dimension la troisième plus faible des sondés. 52% se sentent forts dans cette dimension.
  • Les segments les plus forts dans cette dimension : les plus de 55 ans (75%), les mariés (63%), ceux qui ont 1 enfant (62%) et 3 enfants (85%), les travailleurs indépendants (61%)
  • Les segments les plus faibles dans cette dimension : les 18 – 24 ans ( 36%), les célibataires (42%) et les divorcés/ séparés (43%), ceux qui ont aucun enfant (45%) et 4 enfants ou plus (44%) , ceux qui sont sans travail (13%) et les étudiants (36%)
  • La dimension la plus importante pour se sentir bien pour 4% des sondés et celle qui est la plus bloquante pour 16% des sondés
  • 76% de ceux qui se sentent bien dans cette dimension se sentent bien dans leur vie.
  • 65% de ceux qui se sentent mal dans cette dimensions se sente moyennement ou mal dans leur vie.
  • C’est la 3éme dimension que les sondés veulent améliorer (35%)

 

Ce qui favorise le bien être dans cette dimension

  • Sérénité de ne pas avoir de dette
  • Permet de développer d’autres parties de sa vie : relations avec les gens, habitation, développement intellectuel
  • Stabilité qui permet le bien être familial
  • Liberté de faire ce que l’on veut
  • Pas d’angoisse pour boucler les fins de mois
  • Sentiment de Sécurité  : ne pas avoir a s’en occuper quotidiennement

 

Ce qui empêche le bien être dans cette dimension

  • Stress des impératifs financiers : connaitre  des fins de mois difficiles , avoir des ressources financières inférieurs à ses besoins
  • Pas de travail donc situation financière difficile
  • Manque de sécurité / précarité / pauvreté : sentiment d’etre trop juste
  • Inquiétude face à l’avenir : manque de visibilité, de perspective  à long terme
  • Budget actuel ne permettant pas de réaliser tout ce qu’on désire : sorties, projets, acheter un appartement, passions
  • Etre obligé de travailler pour subvenir à ses besoins
  • Augmentation perpétuelle des impôts
  • Endettement

 

De quoi avez-vous besoin pour améliorer cette dimension ?

  • Augmentation de salaire / Augmentation des revenus
  • Changer d’emploi  :  pour un travail mieux rémunéré
  • Atteindre l’équilibre financier : gagner plus que ce que l’on dépense
  • Assurer son futur et celui de sa famille : être rassuré sur l’avenir et la retraite
  • Se désendetter
  • Avoir moins de frais inutiles, dépenser moins
  • Avoir des revenus plus réguliers et stables (pour les freelances/entrepreneurs)
  • Avoir un 2ème salaire
  • Apprendre à économiser
  • Créer son entreprise
  • Mieux négocier
  • Améliorer son « intelligence financière » pour ne plus etre totalement dépendant d’un salaire

La Dimension Professionnelle


Définition du bien-être professionnel
: Le bien-être professionnel est un sentiment de satisfaction à l’égard de notre travail ou de nos activités. Cela comprend d’apprécier notre travail ou nos activités, d’avoir un certain équilibre vie pro/perso, de nouer des relations saines avec nos collègues et de gérer le stress au travail.

Chiffres clefs de l’enquête:

  • La dimension la deuxième plus faible des sondés. Seulement 44% se sentent forts dans cette dimension.
  • Les segments les plus forts dans cette dimension : les plus de 55 ans (54%), ceux qui ont un enfant (86%), les travailleurs indépendants (64%)
  • Les segments les plus faibles dans cette dimension : les 18 – 24 ans ( 34%) et les 45 -54 ans (35%), les célibataires (36%), ceux qui n’ont pas d’enfant (37%) , ceux qui sont sans travail (0%) et les étudiants (35%)
  • La dimension la plus importante pour se sentir bien pour 9% des sondés et celle qui est la plus bloquante pour 26% des sondés
  • 84% de ceux qui se sentent bien dans cette dimension se sentent bien dans leur vie.
  • 78% de ceux qui se sentent mal dans cette dimensions se sentent moyennement ou mal dans leur vie.
  • C’est la deuxième dimension que les sondés veulent améliorer.

 

Ce qui favorise le bien être dans cette dimension

  • Faire un travail que l’on aime : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ! »
  • Domaine où on peut se projeter et maîtriser son destin : donne un sens a sa vie, une raison de se lever le matin
  • Etre utile, aider autrui , œuvrer pour une cause, avoir sa place dans la société
  • Reconnaissance de ses collègues ou de ses clients, sentiment être important, être valorisé
  • Autonomie :  liberté de se développer, d’utiliser sa créativité, de contrôler son temps, sans hiérarchie (pour les indépendants)
  • Stimulation intellectuelle, challenge
  • Climat social agréable
  • Un équilibre mental et financier

 

Ce qui empêche le bien être dans cette dimension

  • Stress et charge de travail : horaires, pression, difficulté du travail, surcharge, temps de trajet, exigence forte de résultats
  • Ne pas encore avoir trouvé sa voie professionnellement :  quête de sens et de motivation, remise en question
  • Manque de considération : Respect, reconnaissance, non valorisation, humiliation, manque de corrélation entre les efforts et les résultats
  • Mauvaise relation avec manager : relation difficile avec n+1, management autoritaire, manque de communication
  • Pas de travail : Difficulté à trouver un poste satisfaisant, précarité
  • Incertitude sur l’avenir, manque de sécurité
  • Manque d’évolution
  • Manque d’intérêt pour le travail, pas d’épanouissement
  • Sentiment d’exclusion : mise au placard, sentiment d’injustice,  discrimination
  • Manque d’alignement sur les valeurs
  • Difficulté de trouver des clients
  • Manque  d’équilibre vie perso / pro
  • Manque de sens
  • Honte d’avoir régressé dans sa carrière au lieu d’avoir progressé

De quoi avez-vous besoin pour améliorer cette dimension ?

  • Un emploi motivant et épanouissant  : intérêt du travail, travail en phase avec ses valeurs, environnement bienveillant, un travail avec du sens, un travail permettant de réaliser son potentiel
  • Evolution professionnelle : plus de responsabilité, promotion, nouvelles missions, augmentation de salaire
  • Changement de job : changer de poste, avoir un projet de reconversion, changer de métier
  • Une plus grande confiance en soi dans la vie professionnelle : affirmation de soi, développement de son leadership, se rassurer, se sentir légitime et compétent
  • Engranger des succès : plus de réussite, développement de la clientèle et de l’entreprise (pour les indépendants et entrepreneurs)
  • Devenir autonome financièrement pour faire face seul à ses charges
  • Se former, suivre des formations
  • Meilleure équilibre vie pro / perso pour que le travail n’entache pas la vie personnelle
  • Plus de reconnaissance : du respect, de la reconnaissance, de la méritocratie
  • Davantage de sécurité et visibilité
  • Mieux gérer le stress, être plus calme et organisé
  • Trouver / Retrouver un emploi
  • Etre plus entouré, moins seul

La Dimension Physique


Définition du bien-être physique
: Le bien-être physique consiste à maintenir notre corps en bonne santé en faisant de l’activité physique, en ayant une nutrition saine et suffisamment de sommeil, et à prendre soin de notre corps ou à nous soigner en cas de besoin.

Chiffres clefs de l’enquête:

  • La dimension la plus faible des sondés. Seulement 39% se sentent forts dans cette dimension.
  • Les segments les plus forts dans cette dimension : les plus de 55 ans (50%), ceux qui ont un enfant (48%), les travailleurs indépendants (48%) et les personnes sans travail (47%)
  • Les segments les plus faibles dans cette dimension : les 18 – 24 ans ( 26%), les étudiants (24%)
  • La dimension la plus importante pour se sentir bien pour 10% des sondés et celle qui est la plus bloquante pour 16% des sondés.
  • 80% de ceux qui se sentent bien dans cette dimension se sentent bien dans leur vie.
  • 54% de ceux qui se sentent mal dans cette dimensions se sentent moyennement ou mal dans leur vie.
  • C’est la 1ère dimension que les sondés veulent améliorer.

 

Ce qui favorise le bien être dans cette dimension

  • Activité physique régulière / sport
  • Évacuer le stress, se défouler et atteindre un équilibre intérieur
  • Se vider l’esprit, penser a autre chose, tout oublier
  • Se dépasser, plaisir de l’effort
  • Un temps pour soi 
  • Etre bien dans son corps, dans sa peau, hormone de bien-être

 

Ce qui empêche le bien être dans cette dimension

  • Manque de temps  et d’organisation pour faire du sport.  Difficile de trouver dees plages horaires entre la vie sociale, familiale et professionnelle
  • Manque de motivation
  • Manque de régularité dans l’activité physique
  • Manque de sommeil
  • Fatigue physique
  • Manque d’oxygénation et de nature
  • Décalage entre désir et réalité, avec l’impression que les efforts ne suffisent pas d’où perte de confiance en soi
  • Se sentir vieillir
  • Pas assez d’activités manuelles
  • Problèmes de Santé
  • Surpoids

 

De quoi avez-vous besoin pour améliorer cette dimension ?

  • Activité physique plus régulière
  • Trouver du temps en planifiant et libérant des créneaux
  • Perdre du poids pour un corps plus dynamique
  • Passer plus de temps dans la nature, passer davantage de temps à l’extérieur plutôt qu’assis devant un écran, aller à la mer/montagne
  • Plus de courage, d’investissement, de motivation, être rigoureux, poursuivre ses efforts, trouver des moyens de rendre l’activité physique ludique
  • Améliorer son alimentation / Mieux manger
  • Résoudre les problèmes physiques, se soigner
  • Besoin d’être accompagné : conseil, coach
  • Arrêter le tabac
  • Mieux dormir
  • Rajeunir 🙂

CONTACTEZ-NOUS

 

WELLNESS CHALLENGE

Si vous souhaitez mettre en oeuvre l’enquête WELLNESS CHALLENGE dans votre organisation (enquête, résultats, actions d’amélioration), contactez-nous à contact@wingmind.co

 

DECOUVREZ NOS PROGRAMMES